Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 19 au 21 mai dernier, comme chaque année, nous avons eu le plaisir de nous rendre à la Fête de la Cité, organisée autour des valeurs humanistes : le partage, la solidarité, le dialogue des cultures. Le temps était heureusement de la partie et, comme d’habitude nous avons pu apprécier des concerts, des projections, des barbecues, des animations, des expositions, des spectacles, des bals, des conférences, des ateliers, etc. Toutes ces activités étant placées dans le cadre international de la Cité, nous offrant la possibilité de faites le Tour du Monde bien plus rapidement que Phileas Fogg.Rappelons que la Cité Internationale Universitaire de Paris accueille 12 000 étudiants et chercheurs issus de 140 nationalités dans le 3ème parc de la capitale. A l’occasion de cette fête tous les ans les résidents du campus accueillent le public. Pendant ces trois jours, tout le monde s’est réuni autour des stands de plats typiques (Collège Franco-britannique, Maison des Provinces de France, Maison de la Tunisie, Maison du Liban, Maison du Maroc, Fondation Lucien Paye, etc.) et à travers une programmation rythmée : danses, musiques, représentations théâtrales, expositions, conférences... Auxquelles s’ajoutait des manifestations sportives et une bourse aux livres.

Concert de Rebetiko, avec Orestis Kalampalikis, Viannis Tzialas, Andonis Hadjiandonis – La salle

Concert de Rebetiko, avec Orestis Kalampalikis, Viannis Tzialas, Andonis Hadjiandonis – La salle

Citons quelques exemples ! A la maison du Cambodge : conférence « Abeilles sauvages et domestiques : la biodiversité en partage ». A la Maison de l’Argentine : aventure théâtrale « Dans l’impasse, une expérience collective ». A la Maison de la Tunisie : « la Scène musicale tunisienne émergente et les nouveaux vecteurs de distribution et de diffusion ». A la Maison de l’Inde : spectacle de danse Bhangra et concert musique classique indienne. A la Maison de l’Italie : concours photographique « Italie » avec 10 photographes amateurs et professionnels de nationalités différentes. Au Collège Franco-britannique : atelier de danse animé par l’association Chesnut. A la Maison de la Tunisie : concours Francosphères, présentation des 2 projets gagnants, vernissage de l’exposition « One Nation », concert. A la Maison de l’Argentine : le chœur, un atelier de danse Tango et un stand de spécialités argentines. A la Maison du Mexique : concert « Le Petit Meunier » de Franz Schubert, et une aventure théâtrale : « Another Break in the wall » les relations humaines à la frontière des États-unis et du Mexique, avec les acteurs de l’École Lecoq. A la Maison de l'Arménie : concert d‘Agop et ses 4 musiciens, stand gastronomique. Au Collège Néerlandais : concert de  l'ensemble Hélios, flûte, voix et trio, suivi d'un moment convivial. A la Fondation Danoise : concert de l'ensemble Écoute,  musique contemporaine et jeunes compositeurs. A la Maison de la Suède : Théâtre « Ah ! L’Amour ! » de Anne-Charlotte Leffler  par la Compagnie Benoit Lepecq.

La salle – Le concert avec deux nouveaux musiciens

La salle – Le concert avec deux nouveaux musiciens

Une mention particulière doit être faite à la Maison de l’Italie, où se trouvait le concert et atelier de danses populaires (Tarantella) par le Tumdaili Folk Group et aussi le concert du Z Fabulous Orchestra, car c’est là que démarrait l’atelier Radio « À travers les murs », organisé par le Théâtre de la Cité internationale. Il s’agissait de se lancer comme animateur et d’apprendre les bases du journalisme radio en créant en direct une émission intitulée « À travers les murs » en diffusant des interviews d’artistes sur le thème de l’étrange et de l’étranger, avec Jessica Dalle et Antoine Lalanne-Desmet. L’atelier devait se poursuivre ensuite à la Fondation Suisse avec les interviews du directeur du Théâtre de la Cité et les metteurs en scène résidents Guillaume Barbot et Jessica Dalle qui présentaient là un extrait de leur spectacle « Fête de l’amour » Une invitation à fêter l’Amour pour ”“Affirmer politiquement que croire en l’amour est un acte fort, un acte subversif ”. L’atelier s’est ensuite déplacer à la Maison de la Tunisie pour couvrir le concert de rap tunisien.

Le groupe de danse traditionnelles grecques dirigé par César Barrios.

Le groupe de danse traditionnelles grecques dirigé par César Barrios.

Mais la Maison qui a tenu le plus longtemps le Marathon culturel a été la Fondation Hellénique où l’on dansait encore dimanche soir à la nuit tombée. Son programme comprenait initialement une initiation au grec moderne à travers la lecture de textes en prose et en vers. Il y avait aussi un atelier de cuisine pour apprendre à faire le vrai tzatziki et spanakopita accompagné d’un barbecue et de plats typiques pour les affamés. Et il y avait surtout l’atelier de danses grecques (paniyiri) animé par le groupe de danse traditionnelle de la maison dirigé par César Barrios. Ainsi les démonstration de danses grecques se sont succédé toute l’après-midi du dimanche pour finir vers 20h par laisser place au concert de Rebetiko, avec Orestis Kalampalikis, Viannis Tzialas, Andonis Hadjiandonis. Nous avons alors partagé avec une salle comble le plaisir d’entendre la musique traditionnelle grecque, avec ses chansons et aussi des chansons modernes comme celles de Míkis Theodoráki. Mais dans cette ambiance torride, la danse n’a pas tardé à reprendre ses droits et, dans un espace plutôt exigu, les danseurs du groupe de la maison en ont entraîné d’autres et, dans les cris et la joie, la musique et la danse se sont entremêlé jusqu’à la nuit quand la Cité commençait à s’endormir.

Le groupe de danse traditionnelles grecques

Le groupe de danse traditionnelles grecques

le dernier programme des danses grecques :

1.- Xasaposerviko - 7 tragoudia tha sou po
2.- Nisiwtika - Tha paro mia psarobarka
3.- Tsamiko - Itia itia, by : Theodoros Papanikolaou
4.- Tik - Me touloumi, by : Anastasia Kals (NEW!!!)
5.- Ikariotiko - G. Parios
6.- Patima - Νίκος Οικονομίδης, by : Yannis Dimitriadis
7.- Kalamatianos - Arkadiani, Theodoros et Yannis
8.- Messaritikos - Νίκος Οικονομίδηςi, by : Yannis Dimitriadis
9.- Sousta - A. Martsakis
10.- Aptaliko - Pexlivanis, by : Theodoros Papanikolaou
11.- Balaristos
12.- Dabke - 'Ala dal'ouna (Danse Libannese), by : Sâad Rochd

Frédéric Sausse

Tag(s) : #Article de presse

Partager cet article

Repost 0