Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affiche de l'exposition

Affiche de l'exposition

Les habitués de la Cité – habitués en particulier des orchestres et formations musicales qui s’y produisent, pourront, en profitant des vacances, rencontrer un orchestre inhabituel et inattendu avec le Grand Orchestre des Animaux, présenté par la Fondation Cartier pour l’art contemporain, boulevard Raspail, jusqu’au 8 janvier.

Inspiré par l’oeuvre de Bernie Krause, musicien et bioacousticien américain, l’exposition invite le public à s’allonger, éventuellement en famille, sur la moquette de la salle de projection au sous-sol, afin de rejoindre une méditation esthétique, voire philosophique, portée par une immersion, à la fois sonore et visuelle, dans le monde animal que l’on sait malheureusement de plus en plus menacé par un processus qui nous menace aussi. Pour nous ramener à la raison, on nous rappelle que ce sont les animaux qui nous ont fait don de la musique, ce que nous oublions obstinément.

Le Grand Orchestre des Animaux en représentation artististique et présentation scientifique

Le Grand Orchestre des Animaux en représentation artististique et présentation scientifique

L’approche de Bernie Krause est unique. Il contemple la nature en poète, écoute les animaux en musicien et les étudie en scientifique. Il est ainsi passé maître dans l’art de révéler la beauté, la diversité et la complexité des “langues” des animaux sauvages. Depuis plus de quarante ans, il a recueilli près de 5 000 heures d’enregistrements sonores d’habitats naturels sauvages, terrestres et marins, peuplés par près de 15 000 espèces animales dont chacune possède sa propre signature acoustique. Ses recherches offrent une merveilleuse plongée dans l’univers sonore des animaux qu’il nous est possible de visiter avec cette exposition et ses deux composantes, visuelle et sonore.

Evocation des peintures rupestres

Evocation des peintures rupestres

L’exposition présente aussi un dessin de dix-huit mètres de long, qui évoque les peintures rupestres, réalisé avec de la poudre pyrotechnique spécialement pour l’exposition par l’artiste chinois Cai Guo-Qiang,cette oeuvre présente des animaux sauvages de toutes espèces réunis autour d’un point d’eau. On peut voir aussi de saisissantes et étranges images prises avec les « pièges photographiques » de Manabu Miyazaki, le un mur de céramique, peint d’oiseaux d’Amazonie par l’artiste brésilienne Adriana Varejão, les tableaux de l’artiste béninois Cyprien Tokoudagba et les animaux musiciens des peintres congolais Pierre Bodo, JP Mika et Moke qui entrent en conversation avec les extravagants oiseaux de paradis, ainsi que d’autres réalisations plastiques en rapport avec le monde animal.

Le Grand Orchestre des Animaux - Fondation Cartier pour l’art contemporain
261, boulevard Raspail 75014 Paris, Métro Raspail ou Denfert-Rochereau
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 11h à 20h. Nocturne le mardi jusqu’à 22h

Frédéric Sausse

Interprétations

Interprétations

Tag(s) : #Article de presse

Partager cet article

Repost 0