Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation du concert par John Kamfonas – Wilson Poffenberger – Ren Martin-Doike – Alyssa Hoffert – Jenny Maclay et Orlando Bass

Présentation du concert par John Kamfonas – Wilson Poffenberger – Ren Martin-Doike – Alyssa Hoffert – Jenny Maclay et Orlando Bass

Dimanche 22 mai nous avons pu apprécier la treizième édition du rendez-vous musical de la Fondation des Etats-Unis (FEU) qui est maintenant devenu une institution de la Cité, un peu comparable au concert des résidents musiciens de la Cité, sur lequel nous avons déjà plusieurs fois publié. L’esprit est largement le même, la différence est qu’il s’agit, avec le rendez-vous musical, du concert des résidents musiciens de la FEU et plus spécialement de lauréats de la bourse Harriet Hale Woolley, bien que, là aussi, il puisse y avoir des musiciens invités. Cela consiste en une série de concerts, avec deux rendez-vous par mois, ou plus exactement un dimanche sur deux, commencée l'année dernière. Il s’agit de permettre aux musiciens résidents, qui sont traditionnellement nombreux à la FEU, de présenter leur recherche et partager leur musique avec un public d’habitués mélomanes.

Cette 13ème édition s’inscrivait dans la continuité des rendez-vous musicaux avec un mélange de contemporain, de classique et d’improvisation. Après la présentation deJohn Kamfonas, nous avons commencé avec Betsy Jolas "Episode Quatrième" (for solo tenor saxophone) un morceau de musique contenporaine avec des alternances des graves et des aigus, interprété par Wilson Poffenberger, un ardent défenseur de la nouvelle musique et créateur de nouveautés, qui utilise son saxophone comme instrument de percussion, par moment, et y ajoute de la vocalisation pour finir par une sonorité de corne de brume.

Ensuite est venu l’Adagio from Sonata No. 2 in d minor de Bach, solo d’alto par Ren Martin-Doike, une artiste originaire de Honolulu, que la mission de captiver le public (à la fois dans les rues que dans les salles de concert) a conduit dans le monde entier et qui, pour ce morceau, délivre une sonorité limpide, légèrement acide dans les aigus. Cette interprétation classique a été suivie d’un morceau moderne de Jacob ter Veldhuis "The Garden of Love" qui a donné lieu a un curieux dialogue entre un petit haut-parleur placé sur une chaise, qui distillait un enregistrement en anglais de la poésie éponyme de William Blake, et le saxophone d’Alyssa Hoffert, une passionnée de musique de chambre qui avait trouvé le moyen de faire de son solo un duo.

Le morceau suivant "Albumleaf and Tarantella" interprété par Jenny Maclay (Vandoren régional Artist) à la clarinette et Orlando Bass au piano (musicien originaire du Limousin qui joue aussi du clavecin et de l’orgue, sur de la musique classique, ancienne ou de jazz ) est une oeuvre de Max Reger, plus connu pour ses sonates avec la même instrumentation. Restant dans la tradition romantique, Reger, pousse loin la tonalité qui devient magique avec une tarentelle plutôt jazzy bien rendue par le duo. Suivait le morceau le plus classique du concert : le Concerto in D Major de Franz Anton Hoffmeister, en trois mouvements, d’abord tout en nostalgie et pénétration, pour finir sur la note allègre du Rondo, avec un beau dialogue du violon et du piano.

Pour finir John Kamfonas au piano, nous a interprété la Sonate en sol majeur de Scarlatti, puis l’Etude d'Exécution Transcendante no. 12, "Chasse Neige" de Liszt qu’il rapproche du morceau suivant "Reflets dans l'eau" de Debussy, pour le côté “impressionniste”. Le dernier morceau était la Toccata de Khatchaturian, où l’on retrouvait l’influence de la musique traditionnelle arménienne et son côté “rustique”. Avant de passer à l’improvisation (partie de rien), un genre que, à côté de sa passion pour le répertoire classique et contemporain, John Kamfonas prise énormément et sans lequel il dit qu’il ne pourrait être musicien. Nous avons même eu droit à un supplément d’improvisation de saxophone contemporain de derrière le paravent.

Le prochain et dernier concert de la saison aura lieu dans le cadre de la Fête de la Cité, le dimanche 22 à 17h. Mais les rendez-vous musicaux reprendront le dimanche 9 octobre (date à confirmer) pour la saison 2016-2017.

Frédéric Sausse

Alyssa Hoffert – Wilson Poffenberger – Jenny Maclay et John Kamfonas – Le salut final

Alyssa Hoffert – Wilson Poffenberger – Jenny Maclay et John Kamfonas – Le salut final

Programme
Betsy Jolas - "Episode Quatrième" for solo tenor saxophone – Wilson Poffenberger
J.S Bach - "Adagio from Sonata No. 2 in d minor, BWV. 1003" for solo viola – Ren Martin-Doike
Jacob ter Veldhuis - "The Garden of Love" for soprano saxophone and soundtracks, lyrics by William Blake
– Alyssa Hoffert.
Max Reger - "Albumleaf and Tarantella" for clarinet and piano – Jenny Maclay, clarinet | Orlando Bass, piano
Franz Anton Hoffmeister - "Concerto in D Major" for viola and piano
I. Allegro
II. Adagio
III. Rondo
Ren Martin-Doike, alto | Orlando Bass, piano

D. Scarlatti: Sonate en sol majeur, K.146
Debussy: Images I, "Reflets dans l'eau"
Liszt: Etude d'Exécution Transcendante no. 12, "Chasse Neige"
Khatchaturian: Toccata
John Kamfonas, piano

"TBD" - an improvisation by John Kamfonas and Wilson Poffenberger

Tag(s) : #Article de presse

Partager cet article

Repost 0